Première ascension au Kyungya Ri 2 - 6506m par Sophie Lavaud

Publié le 22/01/2021

Le 16 décembre 2020, nous voici à nouveau de retour à Katmandou après cette superbe aventure dans la vallée du Langtang où nous avons gravi ce sommet vierge le Kyungya Ri 2 qui culmine à 6506m. Après un passage obligé au ministère du tourisme pour l’obtention du permis d’ascension et les signatures d’usage, nous sommes partis en jeep vers le nord en direction du Langtang.

Il nous a fallu 7 jours de marche dont 2 dans une moraine épouvantable et dangereuse puis un jour de glacier pour atteindre le pied de notre montagne à 5600m. Petite équipe, 4 grimpeurs, Sangay, Mingma, Tenjing et moi accompagnés de 4 porteurs.

 C’est une ambiance très différente des expéditions à 8000m. Nous sommes seuls avec un objectif inconnu. Une fois au pied de la face, un repérage est nécessaire et malgré un vent à plus de 60 kmh au sommet annoncé par Yan, nous avons quand même décidé de nous lancer. 

Partis à 2h du matin, nous avons atteint le sommet à 10h40 le 11 décembre, le jour du « mountaineering day »… une belle récompense.

 Face sévère et engagée, une expérience magnifique durant laquelle on apprend beaucoup et j’ai adoré l’esprit d’aventure et de découverte d’un sommet jamais gravi. 

Notre petite mascotte à 4 pattes « kukur » (chien en népali) qui nous a suivi depuis le village de Langtang n’a pas fait le sommet mais a atteint le pied de la montagne sur le glacier à 5600m !! trop fort !!

 

 

Citoyenneté suisse, française et canadienne, vit à Genève. Après une carrière dans l'hôtellerie, le luxe et la cosmétique, elle consacre désormais l'essentiel de son temps à l'alpinisme himalayen tout en donnant des conférences et en étant consultante en affaires extérieures pour l'institut de coaching futura21. Elle a gravi jusqu'à présent 11 sommets de plus de 8000 mètres et elle est surnommée la «88000 Lady» En réalisant ses rêves, elle essaie d'aider les femmes, en particulier au Népal et au Pakistan, à réaliser les leurs.